Théâtre en breton

Accueil > L’association > Actualités > Fiziañs : une nouvelle troupe de théâtre

Fiziañs : une nouvelle troupe de théâtre

mercredi 25 octobre 2017

Citoyenneté, liens entre les humains, multilinguisme, expression corporelle… voici quelques thème qui motivent la troupe Fiziañs.

Elle travaille actuellement sur une pièce de théâtre ayant pour objet le multilinguisme. Nous pourrons les voir au cours de l’année qui vient sur les scènes de Bretagne et peut être plus loin encore.

Pour en savoir plus, voici la présentation de leur projet :

« Fiziañs » est une association théâtrale récemment créée et dont la plupart des membres sont basés à Douarnenez.
L’envie était de créer un groupe qui travaillerait, s’interrogerait, expérimenterait sur les thèmes sociaux, par le biais de l’outil « théâtre » :

  • Quels sont les liens ou les manques de liens entre l’individu et la vie en collectivité ? Quelle place à chacun·e quand ses idées, ses attitudes, son apparence, lui sont si propres ?
  • Quels outils possédons-nous pour augmenter notre confiance citoyenne ?
  • Sommes-nous capables de créer la société que nous voulons ?
  • Au final, nous souhaitons regarder dans nos intérieurs profonds pour pouvoir aller vers l’extérieur : qui sommes-nous, et où ?

Nous sommes intéressé·e·s par les thèmes des langues, du développement personnel, de la citoyenneté, de l’éducation, de l’utilisation des corps et aussi… du plaisir et de l’humour ! Le breton, en tant que langue du pays, langue de certains des membres de l’association, sera utilisé, matérialisé, pressé comme un citron et décompressé aussi. Il prendra part à cette aventure sociale.

En ce moment, l’association monte son premier projet théâtral sur le thème du plurilinguisme et l’an prochain nous espérons nous pencher sur le thème de l’éco féminisme. Les combats des petites gens pour changer la société.

Oui, le théâtre, nous le pensons, est un outil de changement et de rencontre. Nous ferons donc du théâtre, c’est certain, et nous voulons aussi trouver le moyen d’impliquer des gens qui n’ont pas l’habitude d’avoir recours à cet outil social.

Pour notre première création nous souhaitons nous entretenir avec des personnes plurilingues et intégrer des extraits des enregistrements à la pièce.
Nous avons aussi le désir d’incorporer à notre prochain projet des amateurs, en leur demandant de réfléchir en groupe avec nous sur un thème donné, de faire des exercices corporels sur le thème de l’écologie, de nous proposer leurs matériaux de réflexion, et/ou de monter sur scène avec nous.
Nous proposerons aussi des ateliers de clown, des projections de films (sur l’écologie, la communication bienveillante, etc…) des promenades, des conférences sur les thèmes qui nous sont chers.