Théâtre en breton

Accueil > Les troupes > Ar Vro Bagan > Sur la route Youenn Gwernig

Sur la route Youenn Gwernig

samedi 15 juin 2019

« C’est un foeter-bro, un ange vagabond qui a traversé le siècle et l’océan, emportant avec lui sa langue et sa culture... Poète sensible, chanteur, conteur à l’humour ravageur, le grand Youenn compte parmi les artistes bretons les plus attachants ». (E. Chartier).
• L’histoire de la pièce :
Nous sommes dans le studio de télé RTB où l’on filme en direct une émission consacrée à Youenn Gwernig. On y voit des extraits de sa vie (Libération 44. Après-guerre difficile. Exil en Amérique. Luttes sociales en Bretagne. Créations littéraires et théâtrales. Émissions FR3-Rennes...). Et l’on entend une bonne douzaine de chansons de Youenn interprètées en direct.
Le public est amené à participer à l’émission.

Né à Scaër en 1925. Sculpteur sur bois, sonneur, poète, écrivain (en breton, français et anglais), comédien, chanteur. Exilé à New-York de 1957 à 1969 avec son épouse Susig, crépière et chanteuse, et ses trois filles, Annaig, Gwenola, Mari. Il sympathise avec Jack Kerouac (Beat generation). De retour en Bretagne (Uhelgoat, Locmaria-Berrien), il chante en soutien aux conflits sociaux et aux combats culturels qui agitent la Bretagne. Il lutte pour plus de breton dans les médias (RTB), est nommé responsable des émissions en breton à FR3-Rennes. Est décédé en 2006.

  • Une pièce de théâtre avec chant, musique, vidéo
  • Écrit et mis en scène par Goulc’han Kervella
  • Musique : Tangi Le Gall-Carré (accordéon), Erwan Moal (guitare)
  • Chant : Tangi Merien, Typhaine Corre, Erwan Billant
  • Interprèté par : Tangi Merien (Youenn Gwernig),
  • Nikol ar Vourc’h, Marie-Josée Salou, Ivona Premel, Typhaine Corre, Anna Morvan, Maxime L’Hostis, Erwan Billant, Didier Porchel, Giovanni Sciarra, Goulc’han Kervella
  • Lumières : Egareg Kervella
  • Son : Pierre Gac, Steven Guegueniat
  • Video : Elie Helies, Egareg Kervella
  • Décors : Didier Porchel, Henri Sotin
  • Costumes : Nolwenn Castel
  • Secrétariat : Véronique Chalm
  • Affiche : Fañch An Henaff
  • Un grand merci à Annaig Gwernig-Baillard