Teatr brezhonek

Degemer al lec’hienn > Ar strolladoù > Strollad Kallag

Strollad Kallag

Strollad Kallag, une troupe créée en 1993 et qui met tout son dynamisme au service de la langue bretonne, plus particulièrement celle du Centre-Bretagne, riche et savoureuse.

Par-delà cet enracinement, la troupe s’attache à proposer au public, et pas seulement en Bretagne, des spectacles ancrés dans le monde contemporain, que les pièces soient des adaptations ou des créations à part entière.

les pieces

  • Kontadenn Luduennig

    mercredi 12 juin 2019

    Spectacle de marionnettes Adaptation d’un conte traditionnel. Kontadenn Luduennig, ou Comment un bûcheron du Kreiz-Breizh devint roi de France, est un conte traditionnel breton que Marie-Hélène Morvan et Sylvain Botrel ont adapté un spectacle destiné spécialement aux enfants de la maternelle au CM2. Mis en lumière par Gildas Marc, éclairagiste de Strollad Kallag, ce spectacle se veut interactif, faisant intervenir le public, avec musique et chant au service des lire suite
  • Sonnets de Shakespeare

    mardi 30 octobre 2018

    Des sonnets traduits par la troupe qui seront joués en anglais, français et breton.
  • Avanturioù Mab Emon

    samedi 16 juin 2018

    Une pièce jouée de nombreuses fois par Strollad Kallag et qu’ils jouent de nouveau pour le plus grand plaisir du public.
  • La Comédie des erreurs

    vendredi 1er septembre 2017

    « La Comédie des erreurs » en breton. C’est la pièce de théâtre la plus courte de Shakespeare, dans le répertoire de la farce.
  • Maheu le Boucher

    lundi 23 juin 2008

    1429, Maheu le boucher cultive le rêve de devenir chevalier. Ce n’est pas moins une histoire de chevaliers Monty Pythonesque qu’un cours d’histoire médiévale, bien au contraire… Traduit de « Maheu le Boucher », une pièce de Eduardo Manet, écrivain cubain de naissance , vivant à Paris. Une traduction de Sylvain Botrel et Marie-Hélène Morvan pour une pièce primée à Avignon en 1986.
  • Dans la Boite de Nuit

    mercredi 19 mars 2008

    Une vieille fille et un jeune homme esseulé dans une boite de nuit, un dialogue décalé et plein d’humour (noir parfois).