Teatr brezhonek

Degemer al lec’hienn > Ar strolladoù > Teatr Piba

Teatr Piba

La création du « teatr piba » est la suite logique des rencontres & collaborations de différents artistes, comédiens, musiciens, metteurs en scène ayant en commun la langue bretonne, et dont les parcours croisés et les expériences partagées les ont conduit à un même désir: un théâtre en breton, contemporain & vivant. Nous plaçons nos exigences et objectifs au niveau artistique en premier lieu, sans dénier l'importance d'un travail sur la langue, et nous souhaitons travailler dans une perspective créative contemporaine ouverte. Au delà du défi posé par l'utilisation d'une langue minoritaire -avec tout ce qu'implique un tel postulat-, nous souhaitons interroger une époque qui, dans un contexte politique et social difficile, semble plus favorable à un nivellement culturel global qu'à l'émergence de particularismes et à la subsistance de formes artistiques singulières -voire, subversives. Pourquoi alors est-il important de faire entendre les voix des minorités, tout en assumant parfaitement la réalité et la richesse des métissages et des échanges ? Les premiers chantiers de créations du teatr piba posent les bases d'une ligne artistique mouvante, polymorphe… revendiquée comme telle. Ils soulignent l'importance du travail sur un univers poétique qui nous est propre, un univers singulier… et dont les références empruntent aussi bien au théâtre qu'au cinéma, à la musique, à la bande-dessinée, à la poésie… à la littérature enfin. Un travail avec des comédiens, musiciens, danseurs, plasticiens doit nous permettre d'évoluer sur cette frontière mouvante à mi-chemin du cabaret, du théâtre, de l'opérette ou de formes plus contemporaines, dans lesquelles l'objet même du 'dialogue' avec le public peut-être source de création. Nous faisons du travail sur le choeur, sur le corps et la voix de l'acteur les éléments essentiels de notre ligne, précisément parce qu'ils contiennent en germe nos questionnements, qu'ils constituent une transposition claire et puissante des questions d'identités. Choeur & histoire chorale, du singulier au collectif transposés au plateau. La puissance du choeur, comme pour mieux faire entendre les voix singulières, les petites histoires, chaque petite voix. La langue, les langues - bien sûr, sont au coeur de notre travail. Tout d'abord, parce que la langue bretonne, nous en sommes convaincus, est porteuse d'un imaginaire, d'une certaine vision poétique du monde, qui témoigne encore d'un lien «privilégié» avec les éléments & la nature. Par ailleurs, parce qu'elle cultive de fortes particularités dialectales, la langue bretonne appelle sans cesse un à travail sur les musicalités, les rythmes, des prosodies particulières, dont la richesse de la création musicale bretonne peut témoigner. Mais également en ce qu'elle pose selon nous un véritable défi: comment donner à entendre ce théâtre au delà des frontières -réelles ou plus abstraites- fixées par la langue -la fameuse ligne Loth ? Car comment mettre en scène, en effet, la restitution d'une parole, d'une dramaturgie, en dépassant des formes qui pour être «efficaces» -sur-titrage, oreillettes proposant une traduction «simultanée"-, n'en sont pas moins froides, voire chirurgicale, lorsqu'elles se rapportent au spectacle? Le défi à relever ici est-il donc technologique? Artistique? Linguistique? L'énergie, le corps et la présence de l'acteur peuvent-ils nous permettre de dépasser ce 'problème' posé par la langue? Ici encore, la question reste ouverte. Nous voulons penser notre travail comme parti prenante d'un pays -Bro-, car nous défendons l'idée d'un théâtre vivant, fait de contacts, de ces liens concrets qui ne peuvent se dessiner qu'avec le temps et que seule une implantation durable peut favoriser, permettant ainsi à la création artistique de prendre tout son sens. Les premiers projets de la compagnie esquissent en même temps un parcours voyageur, résolument tourné vers le 'reste du monde'… Car nous savons l'importance du va et vient, entre territoire et exil, ne serait-ce que parce qu'il est moteur de la création artistique, moteur des visions poétiques, en fragile mais précieux équilibre entre cette géographie du pays natal et celle de l'imaginaire. Licence de spectacle 2-1031980 & 3-1031978

les pieces

  • Découverte d’une pièce de théâtre radiophonique en cours de création au studio Dizale. La Cie travaille sur une nouvelle pièce : Les échelle de Nuages de Dominique Paquet traduite en breton par Aziliz Bourgès. Cette pièce pourra être jouée ou en français ou en breton. Après avoir réalisé des pièces de théâtre radiophoniques : Ar maezioù, Paotr e valizenn, Lampedusa, la Cie a décidé d’aller plus loin dans ce travail radiophonique. Ici, ce sera une pièce de théâtre qui sera créé pour être joué devant le public. Deux comédiens seront sur scène et un lire suite
  • Restitution d’un stage amateurs en public Fête Deus ’Ta – 40 ans de Diwan Restitution d’un stage de théâtre radiophonique, tel est le but de cet événement. Durant deux jours de stage au mois d’octobre à la maison du théâtre, 12 stagiaires auront eu l’occasion de créer une petite séance à présenter au public sous la direction de Thomas Cloarec et de Gwénolé Peaudecerf du Teatr Piba. Stand C’hoariva Fête Deus ’Ta – 40 ans de Diwan Faire connaître le théâtre en breton fait partie de notre travail quotidien. Tenir un stand lors de grands événements est important lire suite
  • SpluJ - Etape laboratoire #4

    dimanche 15 juillet 2018

    Installé.e dans une chaise longue, mettez un casque sur vos oreilles, fermez les yeux… Vous voilà prêt pour une plongée particulière, un voyage de 20mn sur et sous la mer. Vous découvrirez des extraits du journal de bord d’un voyage scientifique à bord du navire océanographique "Le Pourquoi-Pas", écrits par David Wahl. Un projet réalisé en partenariat avec : Teatr Piba, IFREMER, LabexMer - Ocean Networks Canada - Université de Victoria Colombie Britannique. Séance proposée en : joual (québécois) - breton ou en joual (québécois) - français Un lire suite
  • Une pièce écrite par Mike Kenny et traduite de l’anglais par Kristian Ar Braz. Tout public à partit de 10ans. Réservez vos places en appelant : L’Arthémuse - 02 98 57 79 33 - ou par mail. Paotr e Valizenn a zo trede faltazi radio Teatr Piba / Dizale / Radio Kerne, war lec’h Ar Maezioù (2015) ha Teir-oberenn ar Peñse : Lampedusa Beach, Lampedusa Snow ha Lampedusa Beach (2016-2017). Dans la continuité de Ar Maezioù / La Campagne (2015) et de La Trilogie du Naufrage : Lampedusa Beach, Lampedusa Way et Lampedusa Snow (2016-2017), Paotr e Valizen / Le lire suite
  • Un temps de recherche, suivi d’une présentation de LABOURVA #3 | Tiez brav a oa ganeomp aura lieu le 20 MAI 2017 lors du festival GOUEL BROADEL AR BREZHONEG à Langonnet. Tiez brav a oa ganeomp | On avait de jolies maisons est un laboratoire de création mené à partir de rencontres de femmes et d’hommes de Brest, ayant fui leur pays : langues, gestes du quotidien, déplacements géographiques et intérieurs, enracinements… Voix et témoignages sont mis en mouvement dans une forme théâtrale et radiophonique pour une comédienne, un plasticien et une lire suite
  • Le Triptyque du naufrage

    Fiction radiophonique en langue bretonne

    mercredi 1er février 2017

    1ère partie : Lampedusa Beach 2ème partie : Lampedusa Snow Ces deux premiers extraits mettent en scène les "naufrages" de Shaüba et Mohamed, deux histoires, deux destins qu’un même rêve rassemble en une tragédie : atteindre l’Europe, cette terre promise, dont Lampedusa n’est qu’une porte d’entrée ... Avec : Direction artistique, mise en voix : Thomas Cloarec Avec : Tifenn Lineate, Tony Foricheur Musique : Steve Shehan Bruitages : Javier Marinero Enregistrés aux studios Dizale et Dahlias, novembre 2016 Enregistrement et mixage : Gwenole Peaudecerf, lire suite
  • Création théâtrale multilingue 2016, en breton, gallois et français Merc’h an Eog / Merch yr Eog est une création inédite, fruit de 4 ans de collaboration artistique et d’aller-retour entre la Bretagne où vit et travaille l’équipe du Teatr Piba et le Pays de Galles où est basée le Theatr Genedlaethol Cymru (le théâtre national du Pays de Galles de langue galloise). Mair, une Galloise qui vit en Bretagne, revient au pays pour des obsèques familiales : c’estla vente de la ferme de son enfance qui va initier son voyage, un long chemin où elle seperd et se lire suite
  • Teatr Piba - Radio Kerne et Dizale présente Un enregistrement en direct d’une fiction radio d’aujourd’hui, en breton. "Ar Maezioù" - "La Campagne", traduit de "The Country" de Martin Crimp. Le docteur Richard et sa femme Corinne ont quitté Londres pour vivre à la campagne afin d’aspirer à une vie plus tranquille. Une nuit, Richard revient avec une femme inconnue "qu’il a trouvé étendue dans un fossé sur le bord de la route" d’après ses dires. La femme dort. Traduit par Michèle Beyer. Sous la direction artistique de Thomas Cloarec. Lu et joué par lire suite
  • LIORZH - JARDIN

    lundi 1er juin 2015

    Une déambulation théâtrale et poétique. Départs décalés toutes les demies heures à Saint Rivoal. Durée : 1h15 Spectacle inspiré, écrit et interprété par les habitants des Monts d’Arrée, avec la complicité du Teatr Piba et à l’initiative de L’écomusée des Monts-d’Arrée. Création bilingue (breton/français) - accessible à toutes et à tous. Mise en scène : Thomas Cloarec, Tangi Daniel, Tony Foricheur Scénographie : Nadège Renard Création musicale : Guillaume Le Guern Régie son, lumière et création sonore : Gwenole lire suite
  • Metamorfoz

    mercredi 7 janvier 2015

    L’histoire Le chantier dʼun barrage en construction. Un cimetière à vider… Et un ancêtre qui refait surface ! Le petit-fils doit sʼoccuper des restes de son grand-père. Metamorfoz raconte le voyage intérieur dʼAbeguilé aux prises avec son histoire familiale. Un bowling green. Une fanfare en état dʼébriété. Une femme à poils. Une dame aux clefs qui nʼarrête pas de lʼouvrir et de la fermer. Figures croisées dans le rêve du grand-père. Un homme remué. Le fils de lʼAutre « Nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses… » Les récits de la métamorphose nous habitent, lire suite
  • Le jardinier

    mardi 31 janvier 2012

    Al liorzhour, d’après Mike KENNY « The Gardener" 55mn - A partir de 7 ans ’Joe, un vieux monsieur, se souvient de son enfance passée dans le potager de l’Oncle Harry, jardinier. A chaque nouvelle saison, Harry perdait un peu plus la mémoire et les mots. Joe, lui, grandissait et apprenait peu à peu le métier de son grand-oncle. Quand un nouvel hiver annonça la disparition de ce dernier, Joe reprit le flambeau.’ Al liorzhour, d’après Mike Kenny Création jeune public, à partir de 7 ans Spectacle en langues bretonne & française, sur-titré en lire suite
  • Eden Bouyabes

    jeudi 30 juin 2011

    D’Erwan CLOAREC création Octobre 2010 C’est un lieu aux contours mal définis, une lisière d’ordures entre un monde touffu d’ancêtres encombrants et un monde policé et lissé à la crème antirides, camisolé d’oubli. Là s’entassent les migrants, dans l’attente d’un passeur, d’un passage, de quelque chose de neuf, n’importe quoi pourvu que ça change. Et ils migrent les migrants, par grappes, par wagons, par pelletées, par trains ou cargos, par brouettées ou en guirlandes, parce qu’ils sont des migrants. Et il y en a qui choisissent de rester, de cesser de migrer, lire suite
  • An diri dir

    lundi 5 juillet 2010

    D’après Youenn GWERNIG création mai 2010 Labourva n°1 L’idée de ’laboratoire DIRI DIR’ (LABOURVA en langue bretonne) fait suite à un stage création que nous avions mis en place dans le cadre du Festival Kann al Loar 2009 (http://www.kann-al-loar.com/). Ce travail se proposait d’explorer la matière littéraire du poème bilingue (breton-anglais) « An diri Dir » (Les escaliers d’acier) écrit par Youenn Gwernig dans les années 70. Un long poème-déambulation où l’auteur livre entremêlés le spectacle de la rue new-yorkaise tandis que le métro l’emmène sur son lire suite