DONVOR

Une collaboration artistique et scientifique TEATR PIBA & IFREMER

  • D’après l’oeuvre de David Wahl
  • Traduction – Tangi Daniel
  • Versions – Breton / Joual (Québécois) ou Anglais / Joual
  • Tout public à partir de 12 ans
  • Durée du spectacle 100 min
  • Jauge public 80/100

Fruit d’une expérience inédite de collaboration artistique et scientifique au long cours, le spectacle Donvor verra le jour en janvier 2020. Le Teatr Piba y conviera le public à une aventure théâtrale radiophonique et sensorielle singulière. Une geste poétique et fantastique, livrant le récit d’une exploration de l’auteur David Wahl et de ses comparses, des grands fonds océaniques aux confins du monde occidental. Les spectateurs seront placés au centre d’un dispositif immersif, et prendront part à un voyage sensoriel d’une centaine de minutes, évocation tour à tour onirique et réaliste, en va et vient entre plongées dans les abysses, vie à bord, et voyage initiatique.

« (…) Tout ce que nous avons traversé, de l’Atlantique au Canada, nous a semblé beaucoup plus cohérent qu’on ne pourrait l’imaginer. Ces « environnements profonds » concernent bien sûr les abîmes océaniques. Mais puisqu’ils dessinent et nous parlent d’une limite, il serait dommage de ne pas voir en quoi ils invitent à une réflexion plus vaste. Après tout, les forêts primaires de Colombie britannique, que nous avons arpentées, aux confins de la civilisation occidentale, ne sont-elles pas dites, elles aussi, « forêts profondes » ? Profond ce n’est pas qu’en bas, c’est là-bas. Tous les endroits lointains sont profonds. Tout ce qui nous interroge, ébranle nos certitudes, est aussi un lieu profond. Notre ignorance, notre fragilité sont des environnements profonds. Profond, c’est une frontière. Enfin… ça peut-être tout, prendre n’importe quelle forme, du moment que ça reste inaccessible à la clarté sèche du connu. Etrangement, le profond, c’est ce que la science ne pourra jamais saisir. Elle fera bouger la limite mais le profond restera pour jamais impénétrable. Au risque de disparaître. De n’être plus profond. Ce n’est pas un hasard, ça non, que nous ayons durant tous ces mois été transpercés par des questions étirant à l’infini l’objet de notre étude, jusqu’à lui donner des dimensions colossales. L’océan, l’espace, l’origine de la vie, l’avenir de l’humanité, la technologie… Comme si ces écosystèmes marins étaient le lieu du mélange des temps et des mondes. »
David Wahl, Donvor, journal de bord Donvor – Septembre 2017

Équipe artistique

  • Direction artistique – Thomas Cloarec
  • Écriture et dramaturgie – David Wahl
  • Traduction – Tangi Daniel
  • Assistance à la mise en scène – Mai Lincoln
  • Interprétation – Charlotte Heilmann, Karine Dubé-Guillois, Krismenn
  • Scénographie – Nadège Renard
  • Création sonore, bruitage – Elodie Fiat, Pablo Salaun
  • Création sonore et régie – Gwenole Peaudecerf
  • Scientifiques – Pierre-Marie Sarradin, Jozée Sarrazin
  • Administration de production – Tony Foricheur

Mentions

  • Coproductions : Le Quartz – Scène nationale de Brest – La Maison du Théâtre – Brest – Coopération Nantes /Rennes/Brest : Au bout du plongeoir – Rennes métropole, La chapelle dérézo, La ville de Brest, Les Fabriques Chantenay – Nantes métropole
  • Soutiens : Ifremer-Brest,EMSO-Açores, ANR Lucky Scales, Ocean Networks-Canada, Itinéraire(s) d’Artiste(s), UBO LabexMer, La Région Bretagne, Institut Français-Région Bretagne, Conseil Départemental du Finistère, Consulat de France à Vancouver, Université de Victoria (Colombie Britannique).

Contacter la troupe :