Hentoù gwenn - Nos voies lactée

Une aventure de création sur les chemins du lait

Hentoù gwenn – nos voies lactées nous mènera sur une route bien mystérieuse et peu connue du public, celle du lait, afin d’y découvrir les secrets qui se cachent dans cette matière si commune en apparence, mais qui recèle bien des surprises. Le lait, « l’or blanc de notre monde » ?

Hentoù gwenn – nos voies lactées est une aventure polyphonique, qui procédera tout à la fois de l’enquête, de l’initiation et de l’errance collective. Nous voyagerons de Brest à Istanbul, d’un pardon aux bovins dans les Montagnes noires aux contreforts du mont Taurus, des galeries du Musée de l’homme au berceau de l’agriculture en Anatolie. De l’intime à l’universel, ce grand voyage au fil des « voies lactées » nous embarquera dans une épopée culinaire, poétique, philosophique et scientifique, une remontée dans le temps et dans l’espace jusqu’à une certaine révolution néolithique, ce moment de notre histoire où nous aurions scellé un nouveau contrat avec le vivant.

« Je n’avais jamais réfléchi à cela. Quelque chose dans mon corps me permet de me nourrir du lait maternel d’un animal qui n’a rien à voir avec moi ou mon espèce. Et de faire le plein de protéines. Et, par une sorte de curieux tour de passe-passe dû à la Nature, devenir pour une vie entière comme son veau adoptif. Quelle étrange association ? D’où vient ce contrat passé avec les vaches ? Depuis combien de temps les tétons-nous ? Et pourquoi les hommes ne sont-ils pas tous égaux devant le lait ?

Chaque question creuse en moi comme des trous. Je sens la gravité d’un mystère qui m’échappe autant que je sens qu’il m’implique. J’ai besoin d’une pause. Je prends un verre, je vais jusqu’à mon frigo, je le remplis de lait. Je n’avais jamais regardé comme ça un verre de lait. Je bois. Je me mets à savourer ce liquide gras et blanc, comme s’il s’agissait de vin. Comme si son goût pouvait me donner des réponses. Mais bon, contrairement au vin, le lait, ben ça n’enivre pas l’esprit. Alors j’avale. Mais je sais désormais que ce geste convoque bien plus qu’une soif, qu’une faim ou qu’une gourmandise. Qu’il révèle une complicité intime et inattendue à l’animal, un don énigmatique de la nature, une sorte de miracle. Mes oreilles ont soif d’une histoire qui ne demande qu’à être déchiffrée. »
David Wahl (Août 2022)

Équipe de création

Direction artistique : Thomas CLOAREC
Écriture, dramaturgie : David WAHL
Assistance la mise en scène, dramaturgie : Mai LINCOLN
Distribution : Mona CAROFF, Sébastien DURAND, Thumette LEON, Benoit PLOUZEN-MORVAN
Collaboration artistique – LSF : Maelc’hen LAVIEC
Interprète LSF : Mathilde Le NEZET
Création sonore & régie générale : Gwenole PEAUDECERF
Scénographie : Nadège RENARD
Constructeur décor : Emmanuel BOURGEAU, Ligne 21
Création lumière : Stéphane LEBEL
Adaptation langue bretonne : Gwenola COIC
Adaptation langue des signes françaises : Langue turquoise
Médiation et actions artistiques – LSF : Laetitia MORVAN
Chargée de communication : Aurélie DENIEL
Administration de production : Tony FORICHEUR
Production diffusion : TEATR PIBA
Production : TEATR PIBA

Mentions
Coproductions :

  • Le Quartz – Scène nationale de Brest
  • Théâtre-cinéma de Choisy-le-Roy – Scène conventionnée d’intérêt national Art et création pour la diversité linguistique
  • La Maison du Théâtre – Brest
  • Le Strapontin – Scène de territoire de Bretagne pour les arts du récit
  • EPCC – Chemin du Patrimoine en Finistère – Domaine de Trévarez (DRAC – Ministère de la Culture et de la Communication : Résidence artistique en milieu scolaire)
  • L’Atelier Culturel – Landerneau – Scène de territoire des arts de la piste

Soutiens :

  • DRAC Bretagne – aide à la production
  • Région Bretagne
  • Conseil Départemental du Finistère
  • Ville de Brest
  • AGEFIPH

Contacter la troupe :